Oulala, le temps passe trop vite en ce moment... Après quelques semaines en cours, je vais retourner en stage. J'aurais peut-être un peu le temps de coudre des pièces pour le printemps. En attendant la couture, voici ce que j'ai lu et vu de bien ces dernières semaines. D'abord un livre magnifique "La profession du père" de Sorj Chalandon. C'est le récit du quotidien d'un enfant subissant un père paranoïaque, mythomane et violent. Un père qui se dit tour à tour chanteur, conseiller secret de Charles de Gaulle, champion de judo, parachutiste, footballeur, pasteur et espion ! Un père complètement fou qui entraine son fils dans des histoires d'espionnage sur fond d'OAS et le frappe à tout bout de champ ou l'enferme dans l'armoire pour qu'il devienne comme lui un combattant. La peur domine l'ambiance familiale, avec une mère effacée à laquelle l'enfant peut à peine se raccrocher... Ce petit garçon préfère suivre son père dans ses délires que d'affronter sa folie. À lire !
Avec les filles, nous sommes aussi allées voir le spectacle Super Sunday de la Race Horse Company, une troupe de jeunes acrobates finlandais complètement loufoques. L'impression de plonger dans un univers déjanté, entre Ari Kaurismaki et Arto Paasilinna. Des numéros à hauts risques et beaucoup d'humour. Très chouette !
Et côté ciné, je suis allée voir Tempête de Samuel Collardey. Le quotidien d'un marin-pêcheur de haute-mer qui rentre rarement chez lui et s'occupe tant bien que mal de ses deux enfants, adolescents livrés à eux-mêmes. Du Ken Loach aux Sables d'Olonne, avec de formidables comédiens non-professionnels qui rejouent des moments douloureux de leur propre vie. L'acteur principal, Dominique Leborne, est vraiment marin-pêcheur et ses deux enfants ont également participé au film. C'est hyper réaliste, très intense et on s'attache à cet homme qui essaie de s'en sortir. Maëlys, Mattéo et Dominique Leborne sont magnifiques et n'ont rien à envier aux comédiens professionnels. Dominique Leborne, avec sa gueule de cinéma, a même reçu le prix d'interprétation masculine à la Mostra de Venise.

Mamzelle-agnes-blog-profession-père-Chalandon

Mamzelle-agnes-blog-super-sunday1

Mamzelle-agnes-blog-super-sunday2

mamzelle-agnes-blog-tempête

Bientôt, je vous parle de Léonore qui a chanté en hindustani le week-end dernier !
des bises...