Avant cette longue ligne droite vers les partiels (vous savez : celle dont on ne voit jamais la fin et sur laquelle on a la désagréable impression d'être en retard !) ; et avant d'avoir arrêté toutes autres activités* pour me concentrer uniquement sur la captivante réalisation de fiches de révision (*coudre, lire, aller au cinéma, faire des randos, aller me baigner...), je me suis octroyée des petits plaisirs. D'abord un spectacle avec mes filles à Brest et puis deux lectures très plaisantes. Nous sommes donc allées voir un marionnettiste chinois Yeung Faï. Dans TeaHouse, il raconte tout un pan de l'histoire chinoise, la période charnière où la Révolution culturelle a banni les traditions, pour ensuite s'adonner au capitalisme. C'était très riche et il fallait avoir une grande connaissance de l'histoire  de la Chine pour tout saisir. Pas trop grave, car les marionnettes étaient fascinantes, si petites et pourtant si expressives.
Côté lecture, je me suis régalée également avec un livre d'Annie Ernaud "La place", très touchant, sur son père. Homme de peu, digne et libre à sa façon. Et puis une bande-dessinée de Camille Jourdy "Juliette" : l'histoire d'une trentenaire bien paumée, de sa famille bien allumée. Il y est question de Pollux et de canard. C'est fin et sensible... J'aimerais bien qu'il y ait une suite ! 
Sinon, je vous parle bientôt d'un pavé que je mets beaucoup de temps à finir...

Mamzelle-agnes-blog-teahouse

Mamzelle-agnes-blog-lecture-mai16